NOUS VOUS INVITONS À METTRE À JOUR VOTRE NAVIGATEUR POUR UNE EXPÉRIENCE OPTIMALE DU SITE SCHIAPARELLI.COM

Maison de Prêt-à-Porter & Haute Couture Schiaparelli

HAUTE COUTURE

PRINTEMPS-ÉTÉ 2023

INFERNO

HAUTE COUTURE PRINTEMPS-ÉTÉ 2023

En 1308, le poète Dante Alighieri commence ce qui va devenir son chef-d'œuvre ultime, La Divine Comédie, un poème long de 14 233 vers divisé en trois livres : l’Enfer, le Purgatoire et le Paradis.

Nous connaissons tous cette oeuvre, si ce n’est par cœur, au moins de nom. Et pourtant, lorsque je l'ai reparcourue récemment, j'ai été frappé par quelque chose qui m’avait échappé lorsque je l'ai découverte pour la première fois – non pas par l'horreur de l'enfer que Dante évoque si vivement, ni le sentiment de désespoir qui vous envahit alors que vous descendez de plus en loin dans les ténèbres - mais par la façon dont l'histoire est, à l’origine, une allégorie du doute. Le narrateur, le double de Dante (également nommé Dante), est d'âge mur au début du récit lorsqu'il se retrouve « à mi-chemin sur le voyage de notre vie». Et pourtant, alors qu'il s'enfonce plus profondément dans l'enfer, il réalise à quel point il sait peu de choses – en dépit de toutes ces années d’expérience, toute cette vie, il demeure dans cette "forêt obscure", et le chemin qu'il avait autrefois parcouru si sûrement a disparu de sa vue.

INFERNO

HAUTE COUTURE PRINTEMPS-ÉTÉ 2023

En 1308, le poète Dante Alighieri commence ce qui va devenir son chef-d'œuvre ultime, La Divine Comédie, un poème long de 14 233 vers divisé en trois livres : l’Enfer, le Purgatoire et le Paradis.

Nous connaissons tous cette oeuvre, si ce n’est par cœur, au moins de nom. Et pourtant, lorsque je l'ai reparcourue récemment, j'ai été frappé par quelque chose qui m’avait échappé lorsque je l'ai découverte pour la première fois – non pas par l'horreur de l'enfer que Dante évoque si vivement, ni le sentiment de désespoir qui vous envahit alors que vous descendez de plus en loin dans les ténèbres - mais par la façon dont l'histoire est, à l’origine, une allégorie du doute. Le narrateur, le double de Dante (également nommé Dante), est d'âge mur au début du récit lorsqu'il se retrouve « à mi-chemin sur le voyage de notre vie». Et pourtant, alors qu'il s'enfonce plus profondément dans l'enfer, il réalise à quel point il sait peu de choses – en dépit de toutes ces années d’expérience, toute cette vie, il demeure dans cette "forêt obscure", et le chemin qu'il avait autrefois parcouru si sûrement a disparu de sa vue.

Cette sensation m’étreint tout particulièrement quand je dessine. Ce qui m'a parlé dans l'Enfer, ce n’est pas seulement la théâtralité de la création de Dante, mais à quel point elle représente une métaphore parfaite pour le tourment que chaque artiste ou créateur éprouve lorsqu’il est face à son écran ou carnet de croquis ou devant une première toile, dans ce moment où nous sommes secoués par ce que nous ignorons. Quand je suis bloqué, je me console souvent en pensant à Elsa Schiaparelli : les codes qu’elle a créés, les risques qu’elle a su prendre, sont désormais rentrés dans l’histoire, et pourtant, elle aussi a dû douter et avoir peur pendant qu’elle donnait vie à sa Maison de couture. Sa peur a nourri son courage, ce qui semble a priori contre-intuitif est en fait la clé du processus artistique. La peur signifie qu’on se pousse à créer quelque chose de surprenant, quelque chose de neuf.

Cette collection est mon hommage au doute. Le doute de la création, celui de l'intention. Les pulsions jumelées, parfois contradictoires, de plaire à son public et de s'impressionner soi-même ; l'ambivalence qui est la compagne constante de chaque artiste. Avec cette collection, j'ai donc voulu m'éloigner des techniques que je maîtrisais et comprenais, pour choisir à la place d’emprunter ce bois sombre, où tout est effrayant mais nouveau, où je me frayerais un chemin à tâtons dans un endroit que je ne connaissais ni ne comprenais.

Rien n'est comme il semble dans ces vêtements. Outre un clin d'œil au sens de l'organisation de Dante (trois looks pour chacun des neuf cercles de l'enfer), je me suis également directement inspiré de certaines de ses images les plus saisissantes. Le léopard, le lion et la louve - représentant respectivement la luxure, la fierté et l'avarice – s’incarnent ici dans de spectaculaires créations de fausse taxidermie, entièrement construites à la main, à partir de mousse, de résine et d'autres matériaux artificiels.D'autres pièces s'inspirent de la dimension insaisissable et trompeuse de son Enfer : les paillettes frémissantes de certaines des robes sont en fait fabriquées à partir de plaques d'étain de cuir lissé, et les boules de breloques qui recouvrent une jupe ne sont pas en tissu mais en perles de bois. Le chatoiement faussement irisé des robes colonnes en velours est en fait peint à la main, dans un pigment qui change de couleur selon votre point de vue, comme les ailes d'un papillon. En outre, des plastrons ont été sculptés en vagues de nacre véritable, et un autre en marqueterie de citronnier, et mon préféré, un buste géant en cuivre patiné à la main ont été des travaux façonnés avec amour au cours de ces quatres derniers mois.

Elsa a toujours promis la surprise dans son travail, et au fil des ans, les gens ont appris à venir chez Schiaparelli dans un esprit d'émerveillement ; vous ne savez pas ce que vous allez trouver en venant ici, mais vous savez que l'histoire sera différente à chaque fois. Cette saison, nous nous sommes concentrés moins sur les artifices délibérés, comme nos bijoux d'anatomie hyperstylisés signature, et plus sur le brouillage des frontières entre le réel et l'irréel. Le mimétisme (est-ce un vrai lion ?), devient sa propre forme de surréalisme dans cette collection, de sorte que vous ne savez jamais vraiment qui a créé la pièce que vous regardez - était-ce la nature ? Ou était-ce un homme ? Pourtant, en même temps, nous avons privilégié et mis en lumière la main de l'artisan plus que jamais auparavant, dans des bijoux naïfs, bruts et terreux et des sacs à main "Secret" et "Face" en alligator veiné d'or et peints à la main. Si Dante apprend à quel point la vie peut nous tromper, en particulier une vie que nous pensons connaître, alors ces vêtements font écho à cette tromperie, nous rappelant la nécessité de nous retrouver occasionnellement quelque part où nous sommes obligés de revoir nos préjugés.

Enfer, Purgatoire, Paradis : L'un ne peut exister sans les autres. C'est un rappel qu'il n'y a pas de paradis sans enfer ; pas de joie sans chagrin ; il n'y a pas d'extase de la création sans la torture du doute. Mon souhait pour moi-même est que je me souvienne toujours de cela - que, au cours de mes jours les plus sombres, lorsque l'inspiration ne vient tout simplement pas, je me souvienne qu'aucune ascension au ciel n'est possible sans un voyage préalable aux enfers, et la peur qui va avec. Laissez-moi l'embrasser toujours.



Daniel Roseberry

  • PRÊT-À-PORTER

    POUR LE SOIR

    DISPONIBLE EN BOUTIQUE

  • PRÊT-À-PORTER

    AUTOMNE-HIVER 2022

    DISPONIBLE EN BOUTIQUE

  • PRÊT-À-PORTER

    LE MÈTRE
    RUBAN

    SYMBOLE DU SAVOIR-FAIRE D'EXCEPTION

PRÊT-À-PORTER

MAROQUINERIE

BIJOUX

15 Janvier 2023

Julia Roberts en custom Schiaparelli
Haute Couture
Printemps-Été 2022

11 Janvier 2023

Rihanna en custom Schiaparelli
Haute Couture
Automne-Hiver 2022/2023

Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Schiaparelli pour être les premiers informés de nos actualités, de nos nouvelles collections et de nos films exclusifs.
Titre
Veuillez vérifier votre titre
Titre
M.
Mme
Mlle
Prenom
Optionnel
Nom
Veuillez vérifier votre nom
!
Email
Veuillez vérifier votre adresse email
En cliquant sur « envoyer » vous consentez à recevoir des « newsletters » de la société Schiaparelli.

Vous disposez d’un droit d’accès, de rectification, de suppression et de portabilité des informations qui vous concernent.
Vous pouvez accéder aux informations vous concernant en vous adressant à contact@schiaparelli.com, téléphone : 33 (0)1 76 21 62 64,
21, place Vendôme - Paris 1er
Du lundi au vendredi : 11h – 18h CET.

Pour en savoir plus, consultez notre Politique de données personnelles ainsi que le site de la CNIL.
Merci
Vous êtes à présent inscrit à la newsletter Schiaparelli.
Titre
M.
Mme
Mlle
Annuler
Mon panier d’achat
Sous-total - Taxes incluses
2250,00 €
Livraison estimée
Offert
Total
2250,00 €
La quantité a été ajustée en fonction des stocks disponibles
Votre panier est vide
Quantité
1
2
3
4
Annuler
Demande d’information
Afin d’obtenir plus d’information sur le produit que vous aimez, laissez-nous vos coordonnées et l’une de nos conseillères prendra contact avec vous dans les meilleurs délais.
Titre
Veuillez vérifier votre titre
Titre
M.
Mme
Mlle
Prenom
Veuillez vérifier votre prénom
Nom
Veuillez vérifier votre nom
Telephone
Veuillez vérifier votre numéro de téléphone
Email
Veuillez vérifier votre adresse email
* Champs requis pour le traitement de votre demande.

Conformément à la Loi informatique du 6 janvier 1978, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent. Ce droit peut-être exercé en vous adressant à customerservice@schiaparelli.com, en justifiant de votre identité.
Merci
L’une de nos conseillères prendra contact avec vous dans les meilleurs délais.
Titre
M.
Mme
Mlle
Annuler
Indicatif
Annuler