NOUS VOUS INVITONS À METTRE À JOUR VOTRE NAVIGATEUR POUR UNE EXPÉRIENCE OPTIMALE DU SITE SCHIAPARELLI.COM
4 septembre 2015VIP
Céline Dion
en Schiaparelli Haute Couture pour son retour sur la scène du Colosseum
Céline Dion a choisi Schiaparelli Haute Couture pour son retour sur scène au Colosseum du Caesars Palace à Las Vegas, dans le cadre de sa série de concerts jusqu’en janvier prochain.

Elle porte une robe fourreau « constellation de la Grande Ourse » spécialement créée pour elle dans nos ateliers du 21 place Vendôme. La longue robe en georgette de soie est brodée all over de paillettes de jais noir et de tubes de verre noir, parsemée d'éclats de cristaux et pavée d'étoiles de cristaux et de paillettes argentées.

Suivez notre actualité sur TwitterFacebook et Instagram

1 septembre 2015VIP
Kate Bosworth
en Schiaparelli Haute Couture à la première mondiale de « 90 Minutes In Heaven »

L’actrice Kate Bosworth a choisi de porter Schiaparelli Haute Couture Automne/Hiver 2015-16 à Atlanta pour la première mondiale de « 90 Minutes In Heaven », réalisé par Michael Polish.
Elle était vêtue d’une robe « E » de brocart or.

Suivez notre actualité sur TwitterFacebook et Instagram

31 août 2015Art & Culture
Shoes : Pleasure and Pain

L’exposition estivale 2015 du musée V&A, Shoes : Pleasure and Pain, explore les souliers les plus extravagants du monde entier. 

L’exposition met en lumière la capacité de ces accessoires de mode à métamorphoser tant le corps que l’esprit de celui ou celle qui les portent. Elle s’intéresse aux sentiments et émotions qu’elles suscitent : qu’il s’agisse d’euphorie, d’obsession compulsive ou bien encore d’insoutenables douleurs. Plus de 200 paires y sont exposées, dont certaines pour la première fois.

La sélection comprend les fameuses bottines Schiaparelli en fourrure de singe issues de la collection « Le Cirque » de 1938, qui rappelle le tableau de René Magritte Love Disarmed (1935).

 

11 août 2015Collections
Les beauty looks du défilé

Pour le défilé Haute-Couture Automne/Hiver 2015-16, Bertrand Guyon, Directeur du style chez Schiaparelli a dévoilé une sublime mise en scène, véritable clin d’œil au théâtre parisien des années 30.  Les mannequins au teint diaphane semblaient tout droit sorties d’une représentation imaginaire. 

 

 

Le Make-up artist Dick Page a révélé l'éclat naturel de leur peau d’un blush couleur corail et de fards aux bleus éclatants. Les lèvres teintées de rose Shocking, elles portaient des chignons bas parés de poudre d’or réalisés par Odile Gilbert.

De délicates tiares ornées de feuilles de lierre, des masques de la Commedia dell’arte, des cœurs, des rameaux d’olivier ou encore des Phénix ornaient le visage de ces déesses contemporaines.

Suivez notre actualité sur TwitterFacebook et Instagram

Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Schiaparelli pour être les premiers informés de nos actualités, de nos nouvelles collections et de nos films exclusifs.
* Champ obligatoire
Conformément à la Loi informatique du 6 janvier 1978, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent, que vous pouvez exercer en vous adressant, en justifiant de votre identité, à contact-AT-schiaparelli-DOT-com.
Merci
Vous êtes à présent inscrit à la newsletter Schiaparelli.
Haute Couture | Printemps/Été 2017
Passer l'introduction